Cruiser l’utopie – L’après et ailleurs de l’advenir queer

AUTEUR·E·S : José Esteban Muñoz, traduit de l’anglais par Alice Wambergue
EDITEUR : Éditions Brook (2021)

BROCHÉ : 328 pages
LANGUE : Français
ISBN13 : 978-2-9568700-2-9

En stock

En stock

22,00

RÉSUMÉ

Cruiser l’utopie est le fruit d’un travail de recherche de plus de dix ans sur les potentialités queer que José Esteban Muñoz observe dans les pratiques artistiques et littéraires des années 1960 et 1970 à New York et Los Angeles, pratiques qui lui permettent d’éclairer le dessin d’un futur bien au-delà de l’hétéronormativité reproductive dominante.
Cruiser l’utopie décrit un mouvement, une avancée en forme de dérive entre théorie, approche philosophique, critique d’art et récit personnel. Les œuvres citées, racontées, se mêlent au récit familial ou individuel et aux considérations plus universitaires. Cette pratique de la théorie et de l’esthétique queer s’inscrit dans une interprétation nouvelle de l’espoir tel que perçu par le philosophe Ernst Bloch, articulée à la pensée radicale noire et à la recherche poétique d’auteureices comme Fred Moten et Eileen Myles.
Muñoz se penche sur la période des révoltes de Stonewall (1969) et analyse par exemple les œuvres de Frank O’Hara, Andy Warhol, Kevin Aviance, Samuel R. Delany, Fred Herko, LeRoi Jones/Amiri Baraka, Ray Johnson et Jill Johnston. À la théorie queer comme étude correspond une manière de chercher et d’écrire nouvelle, une forme d’hybridité entre la philosophie et les études culturelles. La critique est, comme par anticipation, contenue dans la pratique artistique et le quotidien contre-normatifs dont les récits, à la fois subjectifs et historiques, laissent deviner un advenir queer, lieu de transformations et de libération. Le texte, traduit par Alice Wambergue, est accompagné ici d’une préface d’Élisabeth Lebovici et d’un poème de Fred Moten.

DÉCOUVRIR ÉGALEMENT

Aller en haut