Numéro d’objet

Numéro d’objet

13,00

Auteurs: Mickaël Phelippeau, Valérie Castan, Claire Haenni, Sabine Macher, Pascale Paoli
Editeur: bi-p (2011)

Broché: 80 pages
Langue: français
ISBN: 978 2 954050 20 1

En stock

Informations complémentaires

Poids 0.15 kg

SKU: bom_2027 - Besoin d'aide ? Contactez-nous Laisser un avis

Catégories : , ,

Ce livre est pensé comme un objet autonome.

J’entends.

Numéro d’objet est au départ le nom d’une pièce chorégraphique créée en mai 2011 en étroite collaboration avec ses quatre interprètes : Valérie Castan, Claire Haenni, Sabine Macher et Pascale Paoli, mais aussi Éric Yvelin qui nous accompagne sur les régies générale et son et Benjamin Boiffier sur la lumière, Garance Crouillère, Cécile Tonizzo, Marcela Santander, Chloé Ferrand et Pascale Dubois, également Frédéric Pérouchine et Aurélien Richard qui ont travaillé sur les prémices de ce projet.

Lors de la création de Numéro d’objet, nous avons produit de nombreuses formes annexes, nées de ce que nous traversions et des désirs que le projet a fait surgir.

Ce qui suit est une sélection de ces extensions.

Ce qui suit n’est pas pensé dans un désir d’exhaustivité ni comme un archivage de la pièce mais davantage comme un projet autour, un projet qui borde, un projet à côté, sans en amoindrir son sens.

Ce qui suit est hybride et dans un mouvement de partage. À l’instar de la pièce chorégraphique, cette suite de livrets croise des portraits de femmes artistes chorégraphiques.

Sur plusieurs mois, Valérie Castan a rédigé ce qu’elle nomme «autoportrait». Celui-ci s’attache à observer 15 contextes de danse, créations, audition, rapport au public, depuis un point de vue d’interprète, de créatrice, mais avant tout de femme.

Pascale Paoli a demandé à chacun de nous de lui donner un mot à partir duquel elle a composé un portrait polymorphe constitué de photographies de paysages, de natures mortes, de morceaux de corps, de cadrages sur son quotidien. Sabine Macher en a tenté une traduction écologique.`

Lors d’une résidence à Montpellier en novembre 2010, Sabine Macher a écrit MOULE DE CAKE ALLONGÉS, un rêve qui ne se décide pas entre le singulier et le pluriel.

En janvier 2009, avec chacune des femmes, nous entamons le processus de travail par des entretiens basés sur le principe du bilan de compétence. À cette occasion, je leur propose de faire un bi-portrait photographique (le bi-portrait est une démarche que je développe depuis 2003), que j’appréhende comme une autre manière de nous rencontrer.

Claire Haenni a rassemblé des notes prises et des croquis effectués durant ou à partir des répétitions en studio.

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close