watt # 4

AUTEURS: ouvrage collectif sous la direction de Charlotte Imbault
EDITEUR: association White Spirit (2021)

BROCHÉ: 146 pages
LANGUE: Français/Anglais,  English/French
ISSN: 2552-1977

En stock

En stock

10,00

RÉSUMÉ

David Marques
Lia Rodrigues

Céline Cartillier
Antoine Cegarra

Anya Kravchenko
Jennifer Lacey

Marcos Simoes
Vania Vaneau

Jean-Philippe Derail
Ghyslaine Gau

Watt Page
Mette Edvardsen

Faire exister, pour les arts performatifs, une revue conçue comme un studio à ciel ouvert.
Penser l’oralité comme un outil : un acte d’énonciation qui vient à la fois informer et transformer le réel de la pratique ou même prolonger l’acte de création. Penser l’acte de parler comme un processus d’apprentissage qui permet de faire émerger des éléments qui n’étaient pas, ou pas encore repérables dans la pratique avant ce travail de mise en parole. Sortir d’une parole de communication et entrer dans la conceptualisation d’un travail ou d’un processus de travail.
watt se propose de rentrer dans la matière d’un travail à travers trois formes possibles. Des entretiens autour du travail d’un artiste interrogé par un autre artiste (Within). Une carte blanche sur plusieurs pages (White Page) offerte à un artiste permettant de visualiser la fabrique des outils. Et enfin un article de réflexion (What More).
La revue, résolument tournée vers l’Europe portera son regard sur la scène européenne à un rythme biannuel.

The idea is to create a journal for the performative arts, imagined as a sort of open-air studio.
Thinking of orality as a tool: an act of declaration which both informs and transforms the reality of practice and/or prolongs the creative act. Thinking of the act of speaking as a learning process which allows previously unknown elements to come out, elements which may not have been visible in the practice before this work on the use of words. Leaving behind communication words to focus on the conceptualization of work or work process.
watt proposes approaching work using three different forms: interviews discussing an artist’s work, one artist speaking to another artist (Within). A carte blanche extending over several pages (White Page), which allow an artist to visualize the fabrication of his or her tools. And a reflective article (What More).
This journal, resolutely focusing on Europe, will offer, once yearly, a subjective overview of the European scene.

DÉCOUVRIR ÉGALEMENT

Aller en haut