Vie nouvelle

Vie nouvelle

5,00

Auteur :Loïc Raguénès
Editeur : Les presses du réel (2005)

Broché : 64 pages
Langue : français
ISBN13 :9782840661511

En stock (peut être commandé)

Informations complémentaires

Poids 0.2 kg

SKU: bom_1619 - Besoin d'aide ? Contactez-nous Laisser un avis

Catégories : , ,

Ce livre d’artiste rassemble dans un même court instant des paysages du Tyrol et des portraits de Bob Dylan, choisis dans le livret de ses disques. Il faut à peu près autant de temps pour feuilleter le livre qu’il en faudrait pour écouter une chanson. Une chanson sans musique ni parole. Aucun texte ne vient abîmer les flocons de cette trame d’imprimerie grossie qui est désormais la signature de Loic Raguénès. On peut se souvenir ici du geste inverse de Bob Dylan, lorsqu’il donnait pour seules images à sa chanson “Subterranean Homesick Blues“ le texte écrit de sa main sur un carton. Les paysages de montagnes autrichiennes sont extraits, quant à eux, d’un vieux guide touristique et véhiculent cette esthétique parfaite de la propagande fasciste, en vis à vis des photos du plus grand chanteur juif américain. Un vis à vis qui convoque les idéaux de la culture beatnik, retour à la nature et révolution pacifique. C’est sans doute ce qui explique le choix d’une couleur unique pour ce petit livre d’artiste : rouge.

Publié suite à l’exposition de Loïc Raguénès à la Salle de Bains en janvier 2004.

Avec une simplicité de moyens et une grande élégance, la pratique picturale néo-néopointilliste de Loïc Raguénès (né en 1968 à Besançon, vit et travaille à Dijon) consiste à user de clichés photographiques et à en poursuivre, à sa manière et à divers degrés, leur élaboration. Raguénès décompose informatiquement des photographies en leur appliquant une trame de demi-tons, puis peint et colorie minutieusement le résultat avec des teintes monochromes légères, accentuant encore la dimension abstraite de l’image. Un travail qui met en jeu, en même temps que le statut de l’image reproduite, la représentation, la perception optique, la mémoire et les affects véhiculés par l’iconographie contemporaine.

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close