La construction de la féminité dans la danse : XVe-XVIIIe siècle

La construction de la féminité dans la danse : XVe-XVIIIe siècle

7,00

Auteurs : Marina Nordera, Claire Rousier
Editeur : Centre National de la danse (2004)

Broché : 48 pages
Langue : Français
ISBN :978-2914124249

En stock (peut être commandé)

Informations complémentaires

Poids 0.182 kg

SKU: bom-1528 - Besoin d'aide ? Contactez-nous Laisser un avis

Catégories : , , ,

De la fin du Moyen Âge à la Révolution française, la danse joue un rôle dans chacune des étapes de l’existence des femmes. Condamnée par la morale chrétienne, elle n’en est pas moins associée à de nombreuses fêtes civiles ou religieuses, et pratiquée tout autant dans les villes et les villages ou’à la cour. Tout au long de sa vie, la femme danse dans le respect de certaines règles dictées par la société. Liée au jeu, à l’éducation, à la médecine, à la santé, la danse reste pourtant un acte ambigu pour une femme car il requiert pudeur et subordination tout en autorisant la séduction. Sur cette ambivalence se construit le mythe de la danseuse au XIXe siècle.

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close