Les mémoires vives – portraits ciné-chorégraphiques

Les mémoires vives – portraits ciné-chorégraphiques

15,00

Réalisation: Cécile Borne & Thierry Salvert
Production: Aziliz dans (2016)

Durée: 76 minutes
Langue: Français
Format: Pal

En stock

Informations complémentaires

Poids 0.05 kg

SKU: bom_2177 - Besoin d'aide ? Contactez-nous Laisser un avis

Catégories : , ,

Des ouvrières parlent de leur condition. L’évolution des pratiques, des techniques, des produits… Le travail qui se complexifie, s’accélère. Des jeunes femmes qui se forment, intègrent les gestes, acquièrent l’expérience, cherchent à obtenir un CDI, à prendre de l’ancienneté. Accomplir son travail, s’accomplir par le travail. Passer sa vie au travail. Attendre la retraite. Thématiques connues mais vécues différemment au gré des caractères, des situations et des âges. Ces voix intérieures se confient pendant qu’on voit les corps au travail. Travailler avec une machine au risque de devenir machine.

En six courts métrages fascinants, la chorégraphe Cécile Borne et le vidéaste Thierry Salvert explorent le monde du travail tel qu’il est vécu par des femmes. Écriture simultanée de la parole et du mouvement. Chorégraphie réelle et cinématographique : les images s’agencent par associations inattendues, se bousculent, s’entrelacent. Dans chaque film une danseuse et un musicien réinterprètent les gestes, les matières, les outils, les machines, avec leurs sonorités respectives. Le propos est travaillé dans l’épaisseur de l’image, l’empilement, la superposition, les strates du temps, de mémoire, de perception. Composition en mille-feuilles, sans développement linéaire, narratif.

La Métallière (2010)
Valérie Louis, titulaire d’un CAP de ferronnerie et de métallerie et d’une licence de soudure, travaille depuis 2009 dans l’entreprise de métallerie Corlay à Douarnenez. Elle décrit son métier comme rude, lourd, sollicitant énormément le corps, mais également passionnant car il demande finesse et précision. Et à la question : est-ce un métier d’homme ? Elle n’en sait rien, mais c’est son métier ! (danse: Carole Paimpol)

L’étoile danseuse (2010)
Je suis née peintre. Chaque jour encore, je découvre mon véritable métier : fabriquer du silence. Suffit le curriculum, ce joli mot que je laisse aux oiseaux. Je veux prendre le temps comme on prend un bateau ou le train en marche. Il y a urgence. Vos yeux libres. Vonnick CAROFF (danse: Emanuela Nelli)

La bistrotière (2011)
Le métier du bar, elle est née là dedans. Sa grand-mère, sa mère étaient déjà tenancières de bar. Elle a créé un café-musique mythique à Quimper : Chez Paule. Être derrière un bar, nous dit-elle, c’est une étude de société. Ce métier, ce n’est pas que servir à boire. Pour tenir un bar, il faut aimer les gens. (danse: Jeanne Mordoj)

La paludière (2012)
L’univers singulier de Martine Caharel, paludière à Assérac. Tableau sensible où se tissent, au cœur des marais salants, sons, images, paroles et danse. (danse: Alexandra Naudet)

Les ouvrières du textile (2014)
Michèle, Morgane, Ludivine et Chantal sont ouvrières dans une usine de textile. Michèle va bientôt partir en retraite après 40 ans au poste d’ourleuse. Voilà 38 ans que Chantal matelasse et coupe. Quant à Ludivine et Morgane, elles viennent d’arriver et apprennent le métier. Quatre portraits de la vie en usine. Au rythme des moteurs et dans le mouvement du tissu, le savoir-faire se transmet… à fond sur la machine. (danse: Véronique Favarel)

La céramiste (2015)
À la recherche d’une unité inatteignable, Lucy Morrow, céramiste contemporaine, nous embarque dans son univers. Par le contraste du blanc et du noir, du vide et du plein, du fragment aux vestiges recomposés, se crée une tension dont se saisissent la danse, le son, l’image. (danse: Florence Casanave)

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close